Mes potes et moi

Où l’on rencontre un artiste généreux.

Il était une fois une bande de copains artistes. Ils s’appelaient Monet, Renoir ou Bazille, et ils voulaient inventer une nouvelle manière de faire des tableaux. Malheureusement, au début de leur carrière, il y a 150 ans de cela, leurs œuvres ne plaisaient pas tellement. Difficile, alors, de se payer un lieu où dormir et un repas quand on ne vend pas ses peintures…

Mais ils avaient de la chance, malgré tout : Bazille vient d’une famille riche, et il est généreux. Un jour où Monet manque vraiment de sous, Bazille lui achète un tableau. Il ne demande même pas un prix d’ami : il donne beaucoup d’argent à Monet pour avoir cette peinture !

Frédéric Bazille, L’Atelier de la rue Condamine, huile sur toile, 1870, Musée d’Orsay, Paris

Les amis de Bazille peuvent aussi compter sur lui pour le logement. Monet puis Renoir s’installent chez lui quand ils n’ont pas les moyens de se payer un lieu ou vivre et peindre. Bazille montre cela dans un grand tableau qui représente l’atelier qu’il partage avec Renoir. On y voit tous les copains : Monet, Renoir, mais aussi Manet, un peintre déjà célèbre à l’époque.

Mais Bazille est peut-être un peu timide, car il ne se représente pas parmi tous ces peintres. En regardant la toile, Manet s’en rend compte. Il dit alors à son jeune ami : « Ton atelier sans toi, ce n’est pas possible ! » puis il prend les pinceaux et peint la silhouette de Bazille, au centre de la pièce. De cette façon, tout le monde est réuni ! Et comment faire pour reconnaître le jeune artiste parmi tous ces personnages ? Facile : il est beaucoup beaucoup plus grand que tous les autres !

Pour prolonger le plaisir, Artips vous propose l’illustration de cette histoire à colorier (ici).