Sans les mains

Où l’on découvre qu’il n’est pas si simple d’oublier un pharaon.

Il était une fois un jeune pharaon qui s’appelait Toutankhamon. Il était le fils du grand Akhenaton, qui avait été pharaon avant lui. Toutankhamon vivait en Égypte, il y a 3350 ans. À cette époque, tout n’était pas simple, car son père avait chamboulé pas mal de choses dans son pays, et cela ne plaisait pas à tout le monde…

Lorsque Toutankhamon devient pharaon, quelques années après la mort de son père, on a remis en place toutes les règles d’avant Akhenaton. Mais certains trouvent que ce n’est pas encore suffisant. Ils aimeraient que l’époque du père de Toutankhamon n’ait jamais existé. Bien sûr, ce n’est pas possible, mais ils peuvent se débrouiller pour que cette histoire soit définitivement oubliée.

Alors pour y arriver, ils détruisent tout ce qui parle d’Akhenaton, notamment les sculptures. Et puis, la capitale que ce pharaon occupait avant sa mort est abandonnée. Il faut croire, pourtant, que ce n’est pas encore suffisant, car quand Toutankhamon meurt à son tour, on décide d’effacer toute trace de lui également…

Le Dieu Amon protégeant Toutankhamon, 1336-1327 av. J.-C., musée du Louvre, Paris

Pourquoi ? Parce qu’il est le fils d’Akhenaton, tout simplement. Sur une sculpture aujourd’hui au Musée du Louvre, par exemple, on le voit entre les jambes d’Amon, l’un des plus importants dieux de l’Égypte antique. Eh bien pour qu’on ne se souvienne plus de Toutankhamon, on a détruit son visage sculpté et on a effacé son nom ! Les mains du dieu Amon ont même été brisées pour qu’il ne touche plus le jeune pharaon. Comme si Toutankhamon ne méritait pas l’honneur de se trouver dans les bras d’Amon.

Masque funéraire de Toutakhamon, musée égyptien du Caire

Et comment les égyptologues ont-ils fait pour savoir qu’il s’agissait de Toutankhamon ? Eh bien, ceux qui ont fait ces destructions ont oublié d’effacer le nom du roi sur son pagne (le petit vêtement qu’il porte). En plus, le dieu Amon a le même visage que Toutankhamon ! Ce visage aujourd’hui célèbre grâce à son masque en or…

Pour prolonger le plaisir, Artips vous propose l’illustration de cette histoire à colorier (ici).