Une incroyable découverte

Où l’on suit un lapin pressé dans un terrier très profond.

Il était une fois un jeune garçon de 17 ans qui se prénommait Marcel et qui avait un chien appelé Robot. Un jour qu’ils se promènent tous deux dans la campagne du sud-ouest de la France, en Dordogne, Robot se lance à la poursuite d’un lapin qui se réfugie dans un trou. Marcel jette des cailloux pour faire sortir le petit animal, sans y parvenir. Mais il entend, au bruit que font les pierres, que ce trou est bien plus profond qu’il n’y parait !

Cette histoire, qui commence un peu comme Alice au Pays des Merveilles, se passait il y a 80 ans. Marcel sent bien qu’il y a quelque chose d’intéressant à découvrir ici, alors il va chercher trois copains et revient avec de quoi creuser, et des lampes pour s’éclairer.

Marcel Ravidat et ses amis avec leur instituteur.

Les amis pensent qu’ils vont entrer dans un vieux souterrain du château de Lascaux, qui se trouve tout près. Mais ce qu’ils découvrent est bien plus incroyable : une grotte dont les parois sont recouvertes de peintures d’animaux ! Des chevaux, des taureaux, des cerfs…

Ils préviennent leur ancien maître d’école, puis un grand spécialiste de la préhistoire, Henri Breuil, fait le déplacement. Aucun doute selon lui : ces peintures ont été réalisées par des humains qui vivaient ici il y a 17000 ans !

Bien vite, tout le monde veut admirer ces magnifiques œuvres préhistoriques. Mais comment faire pour que personne n’abîme ces peintures si fragiles ? Le jeune Marcel est prêt à s’en occuper. Avec des amis, ils montent une tente devant l’entrée de la grotte de Lascaux pour la surveiller jour et nuit. Quelques années plus tard, les garçons en seront même les premiers guides !

Pour prolonger le plaisir, Artips vous propose l’illustration de cette histoire à colorier (ici).