Une très très grande idée

Où l’on apprend à lire l’heure sur les pavés de Paris.

Il était une fois un grand savant qui s’appelait Camille Flammarion et qui, il y a un peu plus de cent ans, avait une grande idée. Une idée gigantesque, même, car il souhaitait se servir de l’obélisque de la place de la Concorde, à Paris, pour la réaliser…

Mais au fait, d’où vient-il cet obélisque ? C’est une grande sculpture égyptienne qui date de l’époque des pharaons. Il a été offert à la France par l’Égypte en 1829, bien avant que Camille Flammarion n’ait sa grande idée. Ah oui, l’idée grandiose de Camille… De quoi s’agit-il alors ?

Eh bien il se dit que cet obélisque pourrait permettre de donner l’heure. Comment ? Par le principe du cadran solaire : un bâton (que l’on nomme gnomon) donne l’heure grâce à son ombre, qui se déplace selon la position du soleil.

Repère au sol du cadran solaire de la place de la Concorde, ph. : Groume

L’idée de Flammarion est donc de se servir de l’obélisque pour donner l’heure. Il lui suffirait de mettre des repères au sol pour transformer la place de la Concorde en gigantesque cadran solaire ! Hélas, la guerre éclate à ce moment-là, et tout le monde a alors autre chose à faire que calculer les repères de la course du soleil.

Il faut attendre 1999, presque 90 ans après que Flammarion y ait pensé, pour que le cadran solaire soit enfin réalisé. Depuis, de gros clous métalliques et des lignes donnent l’heure tout au long de l’année… à condition que le soleil montre le bout de son nez, bien sûr !

Pour prolonger le plaisir, Artips vous propose l’illustration de cette histoire à colorier (ici).